Collectanea Botanica, Vol 18 (1990)

Sur la position systématique et les affinités du Minuartia valentina (Pau) Mateo & Figuerola, endémique espagnole


https://doi.org/10.3989/collectbot.1990.v18.128

Tülay Çelebioglu
Ist. Univ. Fen Fak. Biyoloji Bëlümü, Turquía

Claude Favarger
Institut de Botanique. Université de Neuchâtel, Suiza

Josep Maria Montserrat
Institut Botànic de Barcelona, CSIC, España

Resumen


Aussi bien par son nombre chromosomique (2n=36) que par certaines de ses particularités morphologiques intéressant la souche, la tige, les feuilles et les graines, le M. valentina (Pau) Mateo & Figuerola offre des affinités avec les espèces de la Section Lanceolatae (Fenzl) Graebner. Un étude de la testa des graines au M.E.B. confirme l'appartenance du M. valentina à cette section (présence de papilles dorsales aplaties- linguiformes). Il ne saurait donc être considéré plus longtemps comme une sous-espèce du M. verna L. Les auteurs proposent de le transférer dans le Section Lanceolatae et de créer pour lui une série nouvelle monospécifique: Series Valentinae Çelebioglu, Favarger & J. M. Monts.

Palabras clave


Caryophyllaceae; Minuartia; Taxinomie; Espagne

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 1990 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista: director.ibb@csic.es

Soporte técnico: soporte.tecnico.revistas@csic.es